Le 19ème congrès du GFB aura lieu
du 20 au 24 Septembre 2017 à Lacanau

 

Centre Azureva de Lacanau

Chemin du vieux port
33680 LACANAU MEDOC

Programme définitif et tarifs de l'inscription au GFB2017

Affiche du congrès

Télécharger le fichier modèle pour les résumés

Envoyez votre résumé (format doc, docx ou odt) à gfbioenergetique@free.fr

Les soumissions pour les demandes de bourses et pour les présentations orales sont maintenant clôturées.
La date limite d'envoi des résumés pour les posters a été repoussée au 31 Juillet 2017.
La date limite d'inscription au congrès a été repoussée au 21 Juillet 2017.



Informations pratiques GFB2017

Localisation


NAVETTES DU CONGRES
Le 20 Septembre, une navette assurera gratuitement le transport des participants entre
la gare de Bordeaux (Gare Saint-Jean), l'aéroport de Bordeaux (aéroport de Mérignac) et le centre Azureva de Lacanau.
Elle quittera la gare à 15h00, sera à l'aéroport vers 15h40 et arrivera au centre Azureva vers 17h15.
Le jour du départ, la navette partira du centre vers 14h00. Comptez environ 1h15 pour rejoindre l'aéroport et 2h15 pour aller gare Saint-Jean.


LIGNES DE BUS
Il est également possible de prendre, à partir de la gare, la ligne 702 "Bordeaux - Lacanau" du réseau TransGironde.
Descendre à l'arrêt Lacanau-Ville.
Coût d'un aller-retour: 4,2 €
Attention, il est recommandé de réserver votre billet par Internet pour être assuré d'avoir une place.
Pour plus d'informations, consultez le site de
TransGironde



Conférence inaugurale du GFB2017 :

La conférence d'ouverture du GFB2017 sera publique et donnée par Chris Bowler, coordinateur scientifique de l’expédition Tara Oceans. Directeur de recherche au CNRS, il est responsable depuis 2010 de la section de génomique environnementale et évolutive à l’Institut de Biologie de l’École Normale Supérieure (IBENS, CNRS/ENS). Depuis 2009, il est l’un des coordinateurs scientifiques du projet Tara Oceans et l’un des directeurs scientifiques de Tara Oceans Polar Circle. Chris Bowler est un expert de la biologie des plantes et des algues, reconnu par la médaille d’argent du CNRS en 2010. Dans son laboratoire, ce biologiste a décortiqué les génomes des diatomées, des protistes unicellulaires photosynthétiques, constituants majeurs du plancton dont le rôle est primordial dans la vie des écosystèmes marins. Grâce aux nombreux échantillons récoltés lors de l’expédition Tara Oceans, Chris Bowler tente de cerner la répartition et le rôle des diatomées dans les océans de notre planète. Il essaye ainsi de percevoir les réactions d’un organisme à l’origine de la chaîne alimentaire de nombreuses espèces marines, face aux changements climatiques. Plus d'informations sur ce lien.


Bioénergétique et objectifs du GFB :

Qu'est-ce que la bioénergétique ?

La bioénergétique s’intéresse aux mécanismes de conversion de l’énergie par les organismes vivants, qu'il s'agisse de bactéries, d'eucaryotes unicellulaires (diatomées, amibes, levures...) ou d'eucaryotes pluricellulaires végétaux ou animaux. Cette énergie peut être lumineuse, électrique, chimique, osmotique, mécanique ou thermique.

La bioénergétique se situe aux frontières de la biologie, de la physique et de la chimie. C'est une discipline scientifique qui s'est largement constituée autour du concept chimiosmotique développé dans les années soixante par Peter Mitchell (Prix Nobel de Chimie en 1978), concept désormais universellement admis. Au début des années 2000, l'acquisition de données structurales à haute résolution sur certains des complexes protéiques transducteurs d'énergie a permis de proposer des mécanismes précis et vérifiables. Par ailleurs, le séquençage des génomes a conduit à suspecter la présence de certaines protéines et à faire des hypothèses sur leur fonction avant même qu'elles n'aient été détectées et purifiées.

Munis d'outils puissants, les bioénergéticiens peuvent non seulement s'attaquer aux mécanismes de conversion de l'énergie au niveau moléculaire, mais ils peuvent aussi étudier de façon beaucoup plus efficace qu'auparavant des problèmes encore non résolus, tels que l'organisation supramoléculaire, la régulation, la biogenèse et l'assemblage des systèmes convertisseurs d'énergie.

La bioénergétique apporte par ailleurs sa contribution à l'étude de certaines pathologies, dont les maladies mitochondriales (mais pas exclusivement), ainsi qu'à l'étude de la résistance aux drogues anticancéreuses. Elle participe également de façon significative à l'étude de processus ou phénomènes d'importance majeure tels que l'apoptose et le stress oxydatif. Du point de vue de l'échelle d'observation, son domaine d'étude s'étend de la molécule unique à l'organisme entier.


Description du GFB :

Le Groupe Français de Bioénergétique (GFB) est une association loi 1901 dont l'objectif est de soutenir le développement des recherches scientifiques en bioénergétique et de fédérer l'ensemble des laboratoires travaillant dans ce domaine.


Activités du GFB:

Organisation d'un congrès bisannuel national

Pour maintenir une dynamique de collaboration entre les différents laboratoires, depuis plus de 40 ans, la principale activité du GFB est l’organisation d’un congrès bisannuel. D'une centaine de participants, ce congrès offre un cadre irremplaçable pour faire le point sur les recherches en bioénergétique à l’échelle nationale et pour des discussions approfondies couvrant l’ensemble de la discipline.

Promotion des jeunes chercheurs

Les jeunes chercheurs représentent 40% des participants du congrès. 50% des exposés oraux sont donnés par des doctorants qui ont ainsi l'occasion pour la première fois d'exposer leurs travaux devant leurs pairs. Cette étape leur permet par la suite de participer à des congrès internationaux comme l’EBEC (European BioEnergetics Conference) ou des conférences prestigieuses comme les Gordon Conferences "Bioenergetics" ou "Mitochondria and Chloroplasts".

Le GFB en quelques dates


Représentation internationale

Les congrès du GFB accueillent des chercheurs étrangers de toutes nationalités. La plupart sont des thésards ou post-doctorants travaillant en France, mais certains congressistes viennent de laboratoires étrangers, en particulier européens. Depuis 2011, plusieurs chercheurs étrangers de renommée internationale sont invités pour des conférences plénières.

Le bureau du GFB est représenté à l'
EBEC , conférence internationale organisée tous les deux ans en Europe et comptant entre 300 et 500 participants.

Les congrès du GFB sont soutenus par la revue scientifique internationale BBA Bioenergetics


Plaquette du GFB

La plaquette du GFB peut être téléchargée ici : Plaquette du GFB




Répartition géographique des membres du GFB


La provenance géographique des bioénergéticiens est assez inégale sur le territoire, mais toutes les régions où cette discipline est représentée envoient des participants aux congrès du GFB.



Affiliation des membres du GFB


Des scientifiques de tous les grands organismes de recherche en Biologie ainsi que des Universités, des Grandes Ecoles, des centres hospitaliers assistent aux congrès du GFB.




Partenaires du GFB2017


                                 


        


                   


                                    


            





Anciens congrès du GFB :


GFB2015 Mittelwihr
Assemblée Générale de Mittelwihr


GFB2013 Carry-le-Rouet
Assemblée Générale de Carry-le-Rouet


GFB2011 Oléron
Assemblée Générale d'Oléron


GFB2009 Parent
Assemblée Générale de Parent


GFB2007 Oléron
Assemblée Générale d'Oléron


GFB2005 Carry-le-Rouet
Assemblée Générale de Carry-le-Rouet


GFB2003 Aussois
Assemblée Générale d'Aussois


GFB2001 Dourdan
Assemblée Générale de Dourdan


GFB1999 Bombannes
Assemblée Générale de Bombannes



Le GFB tient à rendre hommage ici à Hermann Schägger

C'est avec beaucoup de tristesse que le GFB a appris la disparition d'Hermann Schägger.


Ses travaux de biochimie et de mises au point d'analyses de complexes membranaires ont beaucoup contribué et contribueront encore à la compréhension des supercomplexes des mitochondries et d'autres organelles.


Le GFB s'associe à la douleur de sa famille et de ses collègues.







Le GFB tient à rendre hommage ici à Fabrice Rappaport     

Membre du Conseil Scientifique du Groupe Français de Bioénergétique, notre collègue et ami Fabrice Rappaport nous a quittés le mardi 12 Janvier 2016 à l’âge de 49 ans.

     Il était membre du Laboratoire de Physiologie Membranaire et Moléculaire du Chloroplaste (UMR7141) de l’Institut de Biologie Physico-Chimique où il avait débuté sa carrière scientifique en 1991 avant d’être recruté au CNRS en 1997.

     Extraordinaire biologiste passionné de bioénergétique, incroyablement inventif, Fabrice était reconnu mondialement pour ses travaux. Son ouverture d’esprit exceptionnelle lui a permis une approche multidisciplinaire alliant biophysique et biologie moléculaire aux analyses cinétiques et structurales. Les premières années de sa carrière ont été consacrées à l’étude du photosystème II. Mais Fabrice a progressivement étendu son domaine d’investigation à l’ensemble des complexes majeurs impliqués dans les processus bioénergétiques de la photosynthèse et de la respiration. Fabrice était un homme d’une grande rigueur scientifique, d’une grande honnêteté intellectuelle, d’une grande modestie et, peut-être par-dessus tout, d’une grande humanité. Sa générosité et sa capacité de travail expliquent qu’il ait été régulièrement impliqué par de nombreux collègues pour s’engager dans des projets de recherche.
Homme responsable et soucieux de l’intérêt collectif avant tout, Fabrice a exercé de nombreuses responsabilités au sein de la recherche française comme celle de membre du Comité National de la Recherche Scientifique (section 23). Fabrice était le représentant du Groupe Français de Bioénergétique auprès de l’EBEC. Il a pris part à l’animation de la recherche en organisant des congrès comme dernièrement le colloque DYNAMO et la Photosynthesis GRC. Il était aussi très impliqué dans des activités éditoriales et notamment comme éditeur à BBA Bioenergetics. Enfin, il a manifesté à de nombreuses occasions son engagement citoyen en faveur des valeurs de la recherche.

     Fabrice laisse un grand vide à la fois comme chercheur dans notre communauté scientifique et comme ami, en témoignent les nombreux hommages reçus de France et de l’étranger.



Liens utiles


 

Lien vers le Réseau "MeetOchondrie"

Le réseau MeetOchondrie a été créé en 2006 afin de favoriser en France le développement d'une communauté scientifique interactive, compétitive, et dont l'intérêt commun est la recherche sur les mitochondries, que celle-ci soit à visée fondamentale, clinique ou appliquée. Le dernier congrès du réseau Meetochondrie a eu lieu du 14 au 17 Mai 2017.

 

Lien vers la conférence internationale Mitochondria, 16-20 Octobre 2017, à Suzhou en Chine


Lien vers le GDR "Organismes Photosynthétiques"

Par le passé, deux Groupements de Recherche (GdR) se sont succédés dans le domaine de la photosynthèse. Il s’agit du GdR2359 "Photosynthèse : structures, fonctions, biogenèse et régulation", puis du GdR3422 "Photosynthèse : structures, fonctions, physiologie et applications". Ces GdR historiques ont bien porté leurs fruits, puisque des liens forts se sont tissés entre les laboratoires.Le but du GdR "Organismes Photosynthétiques", fondé au 1er janvier 2016, est d’élargir ce cercle et de le redynamiser. La recherche en photosynthèse est de plus en plus souvent menée au, niveau de l’organisme ou de l’écosystème. Accompagnant parfois ces glissements thématiques, d’importantes restructurations administratives ont eu lieu ces dernières années (ex : Marseille, Roscoff, Paris Sud), qui ont changé l’environnement de nombreuses équipes. Le rôle du GdR "Organismes photosynthétiques" est de fédérer les efforts de tous les laboratoires français qui prennent en compte dans leur travail sur les organismes photosynthétiques le fonctionnement d’un appareil de capture et de transformation de l’énergie lumineuse. Notre réseau comprend 41 membres (laboratoires ou équipes). Les principales tutelles sont représentées, CNRS, CEA, INRA, INSERM, MNHN et de nombreuses universités et écoles. Nouveauté que nous espérons voir dynamiser le réseau, nous accueillons parmi nous six laboratoires étrangers travaillant dans ce domaine, en Suisse, en Belgique, à Monaco, en Angleterre et en Italie.


Lien vers l'EBEC

Le prochain EBEC aura lieu à Budapest du 25 au 30 Août 2018, puis à Marseille en 2020. Ce congrès réunit environ 400 chercheurs de l'Europe et du monde entier dans le domaine de la bioénergétique.


Lien vers la Gordon Conférence de Bioénergétique

La dernière Gordon Research Conférence a eu lieu du 4 au 9 Juin de cette année à Andover, aux Etats-Unis.
"The 2017 Gordon Research Conference on Bioenergetics brings together scientists interested in the molecular and cellular aspects of biological energy conversion. The structures and mechanisms that biology uses to control, handle and conserve energy are fundamental to life, and central to many aspects of human health and disease. The meeting will promote an integrated, multidisciplinary view of energy metabolism, by encouraging discussions and exchange of information between researchers from a broad range of bioenergetics-related scientific disciplines. It focusses broadly on the following three areas. First, on new developments in the structure, mechanism, organisation and regulation of the large and complicated proton-pumping enzyme complexes of biological energy conservation: the respiratory electron transporting complexes, and the rotary ATP synthase machines. Second, on the roles and functions of the bioenergetic complexes in the cell – not only the production of ATP, but a significant contribution to oxidative stress, and the essential support of many diverse cellular metabolic pathways. Third, how bioenergetics enzymes can be exploited as drug targets in human diseases, including in cancer, mitochondrial and neurodegenerative diseases, with an additional emphasis on targeting the bioenergetics enzymes particular to pathogens. Finally, clear priorities for the meeting are to provide a platform for researchers on every level to present their most recent findings (whether in a formal scientific session or as a poster presentation) and to engage in active, stimulating and unfettered discussions. Particular emphasis will be placed on engaging postdoctoral researchers and graduate students in the meeting, and on promoting an atmosphere that is both welcoming and inspiring for younger researchers, as well as for established ones."


Lien vers la Gordon Conférence de Photosynthèse

La prochaine Gordon Conference sur la photosynthèse se déroulera du 16 au 21 Juillet prochains.
Photosynthesis is a process in which the energy of sunlight is captured to oxidize H2O and to generate chemical bond energy in the form of ATP and reducing equivalents that can be used to fix inorganic carbon (CO2). But photosynthesis is continually being tailored over evolutionary time to function in different environments ranging from the near boiling waters of the hot springs to the frigid conditions of the arctic tundra, and to adjust or acclimate as conditions in a given environment fluctuate. In this GRC we are exploring photosynthetic mechanisms with a focus on the dynamic nature of this process, the ways in which it has adjusted to markedly different environmental conditions and potential ways it can be used to support the activities of man.


Lien vers la Gordon Conférence sur les canaux et les transporteurs

La prochaine Gordon Conference sur les canaux et les transporteurs aura lieu du 30 Juillet au 4 Août 2017.
The 2nd Gordon Research Conference on Organellar Channels and Transporters is dedicated to ion channels and transporters of intracellular membranes, including mitochondria, endosomes, lysosomes, vacuoles, endoplasmic reticulum, nuclei, peroxisomes and chloroplasts, in both animals and plants. This new GRC series represents the only conference solely dedicated to multidisciplinary studies of intracellular membrane transport proteins from plants and animals. It comes at an exciting time of this fast-developing field, which is attracting an expanding group of scientists interested in organelle membrane biology. This dedicated conference will provide a unique opportunity for animal and plant scientists working on different organelles to share data and ideas to help addressing current challenges of organelle biology, foster collaborations, and identify new ways to treat common and rare diseases based on better understanding of mechanisms of ion/metabolite transport in various organelles. Topics of the conference will include molecular identification, biophysical characterization, structure, physiological relevance, regulation, discovery of interaction partners, targeting and pharmacology. A special session will focus on how dysfunctional ion/metabolite transport in organelles leads to common and rare human diseases, and how the activity of organellar channels/transporters can be manipulated to treat them. A session will be dedicated to emerging methodologies employed to unravel organellar ion fluxes with novel probes and another to the roles of channels/transporters in cross-talks between different organelles. Each session will include slots for speakers (especially for early career investigators) selected from abstracts as well as late-breaking research. Poster sessions will further enrich and stimulate interactions between participants and research communities. We hope that you will join us for this exciting meeting!




Vous souhaitez comprendre les enjeux de l’énergie et les débats sociétaux à leur sujet ? C’est le but du livre de Paul Mathis, ancien président du Groupe Français de Bioénergétique. Ce livre est destiné à un grand public cultivé.
« Les énergies. Comprendre les enjeux », aux éditions Quae.

(Plaquette et bon de commmande)

 








Bureau actuel du GFB

Membres du bureau du GFB:

Depuis octobre 2015:

- Président: Marie-France Giraud, Chargée de Recherche CNRS, Institut de Biochimie et Génétique Cellulaires, UMR 5095 Bordeaux.

- Vice-Président: Eric Rosenfeld, Maître de Conférences, Université de la Rochelle, UMR CNRS 7266 LIENSs

- Trésorière: Barbara Schoepp-Cothenet, Directrice de Recherche CNRS, Laboratoire de Bioénergétique et Ingénierie des Protéines UMR7281/IMM - CNRS, Marseille

- Secrétaire: Philippe Diolez, Chargé de Recherche CNRS, Centre de Recherche Cardio-Thoracique, INSERM U1045, Hopital Haut-Lévêque, Bordeaux.

- Secrétaire adjointe : Anne Devin, Directrice de Recherche CNRS, Institut de Biochimie et Génétique Cellulaires, UMR 5095 Bordeaux.

- Laura Baciou, Chargée de Recherche CNRS, Laboratoire de Chimie Physique, Université Paris-Sud.
- Laurent Counillon, Professeur, Université Laboratoire de PhysioMédecine Moléculaire, UMR7370/Université Nice-Sophia Antipolis.
- Giovanni Finazzi, Directeur de Recherche CNRS, Laboratoire de physiologie végétale et cellulaire, UMR 5168 CNRS/CEA/UJF, Grenoble.
- Marianne Guiral, Chargée de Recherche CNRS, Laboratoire de Bioénergétique et Ingénierie des Protéines, Marseille.
- Petra Hellwig, Présidente, Professeur, Institut de Chimie UMR 7140 CNRS - Université de Strasbourg.
- Jean-Jacques Lacapère, Directeur de Recherche CNRS, U773 INSERM, Faculté de Médecine Bichat, Paris.
-
Claire Lemaire, Secrétaire Adjointe, Chargée de Recherche CNRS, Laboratoire des Protéines Membranaires, UMR 8221, SB2SM, iBiTec-S, CNRS-CEA Saclay.
- Axel Magalon, Directeur de Recherche CNRS, Laboratoire de Chimie Bactérienne, UPR9043/IMM - CNRS Marseille
- Fabien Pierrel, Laboratoire Adaptation et Pathogénie des Microorganismes, Grenoble
- James Sturgis
, Professeur, Aix-Marseille Université, Laboratoire d'Ingénierie des Systèmes Macromoléculaires, CNRS UMR 7255, Marseille.


 

Anciens bureaux du GFB

2013-2015:

- Président: Petra Hellwig, Présidente, Professeur, Institut de Chimie UMR 7140 CNRS - Université de Strasbourg.

- Vice-Président: Axel Magalon, Directeur de Recherche CNRS, Laboratoire de Chimie Bactérienne, UPR9043/IMM - CNRS Marseille

- Secrétaire: Philippe Diolez, Chargé de Recherche CNRS, Centre de Recherche Cardio-Thoracique, INSERM U1045, Hopital Haut-Lévêque, Bordeaux.

- Secrétaire adjointe : Claire Lemaire, Secrétaire Adjointe, Chargée de Recherche CNRS, Laboratoire des Protéines Membranaires, UMR 8221, SB2SM, iBiTec-S, CNRS-CEA Saclay.

- Trésorière: Barbara Schoepp-Cothenet, Directrice de Recherche CNRS, Laboratoire de Bioénergétique et Ingénierie des Protéines UMR7281/IMM - CNRS, Marseille

- Trésorière adjointe : Marie-France Giraud, Chargée de Recherche CNRS, Institut de Biochimie et Génétique Cellulaires, UMR 5095 Bordeaux.

- Laura Baciou, Chargée de Recherche CNRS, Laboratoire de Chimie Physique, Université Paris-Sud.
- Frédéric Bouillaud, Directeur de Recherche INSERM, Institut Cochin, Paris
- Laurent Counillon, Professeur, Université Laboratoire de PhysioMédecine Moléculaire, UMR7370/Université Nice-Sophia Antipolis.
- Giovanni Finazzi, Directeur de Recherche CNRS, Laboratoire de physiologie végétale et cellulaire, UMR 5168 CNRS/CEA/UJF, Grenoble.
- Marianne Guiral, Chargée de Recherche CNRS, Laboratoire de Bioénergétique et Ingénierie des Protéines, Marseille.
- Jean-Jacques Lacapère, Directeur de Recherche CNRS, U773 INSERM, Faculté de Médecine Bichat, Paris.
- Fabrice Rappaport, Directeur de Recherche CNRS, Institut de Biologie Physico-Chimique, Paris.
- Eric Rosenfeld, Maître de Conférences, Université de la Rochelle, UMR CNRS 7266 LIENSs.
- Pierre Rustin, Directeur de Recherche CNRS, INSERM U676, Hôpital Robert Debré, Paris.
- James Sturgis, Professeur, Aix-Marseille Université, Laboratoire d'Ingénierie des Systèmes Macromoléculaires, CNRS UMR 7255, Marseille.

 

2011-2012:

- Président: Axel Magalon, Directeur de Recherche CNRS, Laboratoire de Chimie Bactérienne, UPR9043/IMM - CNRS Marseille

- Vice-Président: Laurent Counillon, Professeur, Université NSA, CNRS FRE3093/ Université Nice-Sophia Antipolis

- Trésorière: Barbara Schoepp-Cothenet, Directeur de Recherche CNRS, CNRS UPR 9036, Bioénergétique et Ingénierie des protéines, Marseille

- Secrétaire: Philippe Diolez, Chargé de Recherche CNRS, Centre de Recherche Cardio-Thoracique, INSERM U1045, Hopital Haut-Lévêque, Bordeaux.

- Secrétaire adjointe: Marie-France Giraud, Chargée de Recherche CNRS, Institut de Biochimie et Génétique Cellulaires, UMR 5095 Bordeaux.

- Représentant aux EBEC: Fabrice Rappaport, Directeur de Recherche CNRS, UMR 7141 CNR Université P. & M. Curie, IBPC, Paris

- Autres membres du Bureau:

- Laura Baciou, Chargé de Recherche CNRS, Laboratoire de Chimie Physique, Université Paris-Sud
- Frédéric Bouillaud, Directeur de Recherche INSERM, Institut Cochin, Paris
-
Giovanni Finazzi, Directeur de Recherche CNRS, Laboratoire de physiologie végétale et cellulaire, UMR 5168 CNRS/CEA/UJF, Grenoble
- Petra Hellwig, Professeur, Institut de Chimie UMR 7177 CNRS - Université de Strasbourg
- Jean-Jacques Lacapère, Directeur de Recherche CNRS, U773 INSERM, CRB3, Faculté de Médecine X Bichat, Paris.
- Claire Lemaire, Chargée de Recherche CNRS, Laboratoire des Protéines Membranaires,URA2096 / SB2SM - CEA Saclay.
- Eric Rosenfeld, Maître de Conférences, LIENSS, UMR 6250 CNRS - Université de La Rochelle.
- Pierre Rustin, Directeur de Recherche CNRS, INSERM U676, CHU Robert Debré, Paris.

2009-2011:

- Président: Jean-Jacques Lacapère, Directeur de Recherche CNRS, U773 INSERM, CRB3, Faculté de Médecine X Bichat, Paris.

- Vice-Présidente: Claire Lemaire, Chargée de Recherche CNRS, Laboratoire des Protéines Membranaires,URA2096 / SB2SM - CEA Saclay.

- Trésorière: Véronique Trézéguet, Chargée de Recherche CNRS, PMC Institut de Biochimie et Génétique Cellulaires, UMR 5095 Bordeaux.

- Secrétaire: Philippe Diolez, Chargé de Recherche CNRS, Centre de Recherche Cardio-Thoracique, INSERM U1045, Hopital Haut-Lévêque, Bordeaux.

- Représentant aux EBEC: Michel Rigoulet,  Professeur, PMC Institut de Biochimie et Génétique Cellulaires, UMR 5095 Bordeaux.

- Autres membres du Bureau:
- Serge Alziari, Professeur, Université Blaise Pascal, UMR CNRS6247, GReD INSERM U931
- Cécile Breyton, Chargée de Recherche CNRS, IBS UMR5075, Grenoble
- Laurent Counillon, Professeur, Université NSA, CNRS FRE3093/ Université Nice-Sophia Antipolis
-
Giovanni Finazzi, Directeur de Recherche CNRS, Laboratoire de physiologie végétale et cellulaire, UMR 5168 CNRS/CEA/UJF, Grenoble
-
Francis Haraux, Directeur de Recherche CNRS, Laboratoire des Protéines Membranaires, URA2096 / SB2SM - CEA Saclay
- Axel Magalon, Chargé de Recherche CNRS, Laboratoire de Chimie Bactérienne, UPR9043/IMM - CNRS Marseille

 



Contacts


Le GFB est une association régie par la loi 1901.
N°SIRET de l'association : 441 176 070 00031

Adresse postale

Groupe Français de Bioénergétique
Université de Bordeaux Carreire
Case 54, rue Léo Saignat
33076 Bordeaux Cedex
France

Téléphone-Fax

Tel: (+33)(0)5 56 99 90 64
Fax: (+33) (0)5 56 99 90 51

Adresse électronique

gfbioenergetique@free.fr