Compte-rendu de l'Assemblée Générale du Groupe Français de Bioénergétique

(Congrès d'Oléron, 25 sept 2011)

 

Election du bureau 2011-2013 (23 sept. 2011)

 

Jean-Jacques Lacapère rappelle la composition de l'ancien bureau et précise que lors de la dernière réunion de ce bureau (le 22 sept 2011), il a été décidé, pour permettre un bon renouvellement tout en maintenant

Serge Alziari rappelle la composition du bureau 2007-2009.

Le prochain congrès aura lieu à Paris. Le futur président sera en charge de son organisation ; il sera donc choisi dans la communauté parisienne. Serge Alziari et Jean Velours partent prochainement à la retraite. Jean Velours préfère ne pas s’engager dans le nouveau bureau. Serge Alziari souhaite ne pas être vice-président pour éviter la vacance de ce poste en cours de mandat. Le compte du GFB est domicilié à Bordeaux. Etant donné les difficultés à transférer le compte d’une ville à l’autre, il est préférable que le futur trésorier appartienne à la communauté bordelaise. Philippe Diolez, absent pour des raisons professionnelles, a fait savoir qu’il souhaite continuer à être secrétaire et garder ainsi la responsabilité de l’entretien du site WEB.

 

Les candidats pour le nouveau bureau sont :

Serge Alziari

Cécile Breyton

Laurent Counillon

Philippe Diolez

Francis Haraux

Giovanni Finazzi

Jean-Jacques Lacapère

Claire Lemaire

Axel Magalon

Michel Rigoulet, correspondant EBEC

Véronique Trézéguet

 

Le bureau est élu à l’unanimité des membres présents. Il élit aussitôt en son sein les

-président : Jean-Jacques Lacapère,

-vice-présidente : Claire Lemaire

-trésorière : Véronique Trézéguet

-secrétaire : Philippe Diolez

 

Les membres du bureau appartiennent également au comité scientifique du congrès.

 

Bilan moral présenté par Jean-Jacques Lacapère, président sortantdu GFB

 

Lors de l’introduction de l’AG, Serge Alziari insiste sur la notion de convivialité qui doit rester très importante lors des réunions du GFB.

Il fait ensuite le bilan du congrès (Parent 16-19 septembre 2009) :

74 inscrits et participants ; 4 conférenciers invités.

28 présentations orales dont 13 par des étudiants : exposés de grande qualité. Pour beaucoup, c’était leur première présentation en public.

14 étudiants ont été subventionnés par le GFB pour participer à ce congrès, ce qui représente 4340 €.

3 étudiants ont été récompensés pour la qualité de leur poster : Alizée Malnoë, Tiona Andrianaivomananjaona et Rodrigo Arias Cartin. Le prix est le financement de leur inscription à l’EBEC qui aura lieu du 17 au 22 juillet 2010 à Varsovie.

Le bilan financier complet du congrès nécessite que tous les comptes soient clos, ce qui viendra plus tard.

Le bilan moral est approuvé à l’unanimité des membres présents.

 

Bilan financier par Jean Velours, trésorier du GFB.

Les comptes concernant le congrès GFB d’Oléron en 2007 ont été clos en février 2008. Le solde du compte du GFB s’élevait alors à 19132,75 €.

Au 19 septembre 2009 le solde du compte courant est 12662,75 €. Le total des crédits s’élève à 28012,75 € (solde + cotisations et subventions) et celui des débits à 15350 € (5 bourses EBEC 2008, 14 bourses GFB Parent, avance auprès du VVF pour le congrès de Parent, ouverture d’un compte à l’Université Blaise Pascal).

Les cotisations représentent 1130 € mais certains « adhérents » ne sont toujours pas à jour…

Le principe des cotisations sur 2 ans est maintenu par l’AG à l’unanimité.

Les subventions (participation d’étudiants à l’EBEC 2008 et au GFB Parent 2009) représentent 6090 €.

Le bilan financier est approuvé à l’unanimité des membres présents.

 

 

 

Boîte à idées

 

Quelles peuvent être les actions du GFB en dehors de l’organisation du congrès ? Francis Haraux suggère que le GFB puisse faire l’avance financière pour l’organisation de petites réunions (10-20 personnes) tournant autour de la bioénergétique.

 

Questions diverses

 

-Relations entre MeetOchondrie et d’autres sociétés savantes

 

1) Guy Lauquin présente MeetOchondrie qui est un GDR. La prochaine réunion aura lieu vers les 9-12 mai 2010 à Aussois. Il y a « interférence » entre les activités scientifiques de ces deux groupes. MeetOchondrie a une réunion annuelle et que le GFB a une réunion bisannuelle. Par ailleurs, il y a concordance thématique d’où une certaine redondance les années où les deux groupes organisent leur réunion. Le GFB est une organisation pérenne alors que MeetOchondrie est soumis aux aléas de demande de renouvellement et à l’incertitude quant au devenir des GDR.

Pierre Rustin trouve dommage d’envisager une fracture thématique dans les deux groupes.

Thierry Letellier résume les 2 options possibles :

a)  tous les deux ans, faire une réunion commune aux deux groupes ce qui pose le problème de la durée et de la participation de ceux qui travaillent sur les chloroplastes ou les bactéries ou…

b) l aisser un laps de ée-là entre les deux réunions.

Francis Haraux rappelle que le GFB présente la particularité de « faire la part belle aux jeunes vis-à-vis des présentations orales » alors que l’objectif du GDR est de présenter « l’état de l’art », un bilan, une synthèse dans des domaines donnés.

Il est décidé par l’AG de conserver la proposition 2 pour l’organisation des réunions du GFB et du GDR.

 

2)  Relations avec la SFBBM

 

Le GFB a été membre de la SFBBM. Il en est parti parce que cela impliquait

-une perte d’initiative pour les actions d’attribution de bourses aux étudiants

-une perte d’autonomie financière

-la cotisation pour chaque membre à la SFBBM (70 € annuels actuellement)

-pas de retour de cette cotisation de quelque forme que ce soit

-une solidarité financière avec tous les autres groupes membres : si l’organisation d’un congrès est déficitaire, les autres groupes doivent aider à éponger le déficit.

Le seul avantage est le « carnet d’adresses » de la SFBBM.

 

Les représentants de la SFBBM ont été prévenus par Serge Alziari de la date du congrès du GFB à Parent et de la possibilité qu’ils avaient d’argumenter pour que le GFB rejoigne leur société.

 

Serge Alziari propose au vote : « le GFB reste autonome par rapport à la SFBBM ».

L’AG répond « oui » à l’unanimité.

 

Serge Alziari conclut l’assemblée générale en remerciant le centre de vacances de Parent qui a accueilli le congrès 2009 pour son aide, la souplesse d’organisation et les prestations fournies.

 


philippe.diolez@rmsb.u-bordeaux2.fr